Qu'est-ce qu'un thé noir?

Les thés noirs subissent une oxydation complète. On les retrouve notamment en Chine, en Inde, au Sri Lanka ainsi que dans certains pays africains. Les feuilles subissent d’abord le flétrissage, où elles perdent une part importante de leur humidité, puis le roulage, où l’enzyme responsable de l’oxydation est libérée. Elles sont ensuite étendues dans un environnement où la température est d’environ 20°C. L’oxydation est arrêtée par le chauffage des feuilles (dessication). Au moment du triage, les thés indiens et srilankais sont classifiés par grade. L’état physique de la feuille est ainsi déterminé : est-elle entière, brisée, contient-elle des bourgeons (Pekoes) ? Cette hiérarchisation permet de situer la qualité du thé, le temps d’infusion requis pour le grade de la feuille et le goût plus ou moins corsé du thé.